ad

Au cinéma, nos cerveaux réagissent ensemble

Dernière mise à jour: août 2015 | 2869 visites
123-cinema-familie-film-170-7.jpg

news Pendant la projection d’un film, les spectateurs mobilisent simultanément des zones bien particulières de leur cerveau.

Ils sont synchronisés. Cela ne signifie évidemment pas qu’ils ressentent les choses de la même manière, mais en tout cas, au même moment (et on parle en millisecondes), les mêmes stimulations sont traitées par les mêmes circuits cérébraux. Logique ? Peut-être, mais encore s’agissait-il de le démontrer.

C’est ce qu’ont entrepris ces chercheurs de l’université d’Aalto (Finlande), qui avaient déjà observé ce phénomène de mimétisme pour ce qui concerne les jeux vidéo. Cette « expérience cinéma » a regroupé des adultes qui ont visionné à deux reprises un film muet, en noir et blanc, d’une quinzaine de minutes. Leur activité cérébrale a été scrutée par magnétoencéphalographie (MEG), une technique de mesure des champs magnétiques induits par l’activité électrique des neurones.

Il a ainsi été possible d’analyser les processus cérébraux et de détecter les changements les plus rapides. Et donc, il apparaît que les séquences sont identiques chez tous les spectateurs, avec une mobilisation des régions impliquées notamment dans le traitement des informations visuelles, dans la détection des personnes et des mouvements, dans la coordination motrice et dans les fonctions cognitives (raisonnement, mémoire, attention…). Les signaux caractéristiques sont partagés, comme si s’organisait une connexion invisible entre les spectateurs.

A partir de là, la réaction émotionnelle est différente, mais fondamentalement, nos cerveaux sont sur la même longueur d’onde.

Source: NeuroImage (www.journals.elsevier.com/n)
publié le : 23/07/2014 , mis à jour le 06/08/2015
ad
pub