Alcool et grossesse : des risques énormes

Dernière mise à jour: novembre 2014 | 3521 visites
123-vr-zw-buik-echo-foetus-170-08.jpg

news La consommation d'alcool pendant la grossesse peut avoir des conséquences sévères pour l'enfant. Dans les cas les plus graves, on parle de syndrome d'alcoolisme fœtal (SAF), ou syndrome d'alcoolisation foetale, avec des anomalies physiques et comportementales.

L'ingestion de boissons alcoolisées par la femme enceinte pose un grave problème dans la mesure où le foetus n'est pas capable de détoxifier l'alcool qui pénètre dans son organisme via le sang de la maman. La moindre quantité d'alcool peut donc causer des problèmes. Toutefois, le risque de séquelles est fonction de la fréquence de consommation, de la dose et de la période de la grossesse.

Les lésions sont irréversibles et peuvent se traduire par des malformations congénitales, un retard de développement ou une atteinte du cerveau.

Le syndrome d'alcoolisation foetale fait partie d'un catégorie plus large, appelée troubles du spectre de l'alcoolisation foetale (TSAF), qui regroupe un éventail de pathologies liées à la consommation d'alcool pendant la grossesse.

En ce qui concerne spécifiquement le SAF, il se manifeste par des anomalies physiques caractéristiques.

Yeux : ouverture étroite des yeux, forme mongoloïde
Oreilles : dysfonction de la trompe d'Eustache
Nez : court, plat, peu d'espace entre les lèvres et le nez
Bouche : lèvre supérieure assez fine, dents de petite dimension, mauvaise implantation des dents
Forme du visage : aplatissement du milieu de la face avec un menton assez étroit

Selon le degré du syndrome, on peut observer chez ces enfants une mauvaise coordination musculaire, des troubles de la mastication et de la déglutition, une hypersensibilité à la lumière ou au bruit, des troubles du sommeil, des troubles de la concentration et de la mémoire, des troubles du langage, des problèmes d'apprentissage, une hyperactivité, un comportement autistique, ainsi qu'un retard mental (QI moyen de 60).

D'autres problèmes peuvent être présents.

• une pathologie cardiaque
• une malformation du squelette
• une malformation des organes internes (organes sexuels, reins, foie)
• un problème auditif
• une scoliose
• un trouble de la motricité et de l'équilibre
• une inflammation pulmonaire
• des tremblements
• une épilepsie


publié le : 08/11/2014 , mis à jour le 07/11/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci