Ongle incarné : comment l'éviter et quel traitement ?

Dernière mise à jour: novembre 2015 | 4561 visites
zweetvoeten-geur--170_560_04.jpg

news La rougeur, la douleur et le gonflement sont les principaux symptômes de l'ongle incarné. Voici les conseils pour prévenir cette situation inconfortable et la traiter, afin d'éviter l'infection.

L'ongle incarné évolue en plusieurs stades : une petite inflammation douloureuse à la pression, le développement d'une infection (une plaie se forme) et enfin une inflammation persistante, avec un risque d'ulcération.

La prévention


• Coupez vos ongles au carré. Pas trop courts et sans laisser de pointe aux extrémités.

• Portez des chaussures au bout aussi large que possible.

• A la maison, dès que vous le pouvez, enlevez vos chaussettes ou vos bas et portez des pantoufles.

• Traitez la transpiration excessive des pieds (bains, sels, spray...) et respectez une hygiène stricte.

Les soins


Ils doivent intervenir dès le premier stade, au début de l'inflammation.

Le bain de pied (un quart d'heure environ) : dans l'eau tiède soit avec de la chloramine (comprimé à dissoudre), soit avec une cuillerée à soupe de gros sel marin, tous deux pour leur action antiseptique. Ensuite, traitez la zone douloureuse avec une pommade antiseptique et protégez l'ongle avec une compresse stérile.

• N'agressez pas l'ongle touché (ciseaux, pince ou coupe-ongle) tant qu'il n'est pas guéri.

• Ne portez pas de chaussures dont le bout comprime les orteils.


publié le : 07/11/2015 , mis à jour le 13/11/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci