Hyperthyroïdie : les causes, les symptômes et les traitements

Dernière mise à jour: novembre 2014 | 5085 visites
123-dr-oz-keel-man-schildkl-170-06.jpg

news L'hyperthyroïdie (thyroïde hyperactive) est un dérèglement de la glande thyroïde, avec une production excessive d'hormone thyroïdienne. Quels sont les signes de cette maladie qui affecte une personne sur dix environ, et comment réagir ?

Cette surproduction d'hormones perturbe une série de fonctions, ce qui peut se traduire par de la tachycardie (accélération du rythme cardiaque), des sueurs froides, une perte importante de poids, une fatigue chronique, des bouffées de chaleur, de fortes angoisses ou encore une grande nervosité.

Les causes


La maladie de Basedow, qui se déclare généralement entre l'âge de 20 et 30 ans. Il s'agit d'une maladie auto-immune : le patient produit des anticorps contre la glande thyroïde, ce qui provoque une stimulation continue de la libération d'hormones thyroïdiennes.

La présence d'un nodule (appelé nodule toxique) dans la glande thyroïde.

La prise de médicaments contenant de l'iode (en cas de troubles cardiaques) ou des hormones thyroïdiennes (en cas d'hypothyroïdie).

Les traitements


Un bilan sanguin ou une biopsie permettent de poser un diagnostic précis.

• A un stade précoce : surveillance médicale avec un bilan sanguin régulier (mesure du taux de TSH).

• L'administration de médicaments antithyroïdiens de synthèse durant quelques mois.

• En cas d'échec de ces médicaments ou de l'administration d'iode radioactif, l'intervention chirurgicale consistera en l'ablation de l'entièreté ou d'une grande partie de la glande thyroïde. Le traitement du nodule toxique est également chirurgical.


publié le : 27/11/2014 , mis à jour le 26/11/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci