Harcèlement sexuel : surmonter la souffrance

Dernière mise à jour: novembre 2014 | 3735 visites
123-p-werk-pesten-170-11.jpg

news La réaction des femmes au harcèlement sexuel est très variable. La résilience joue un rôle fondamental.

La résilience consiste en la capacité à prendre acte d’un événement traumatisant et à le surmonter. Nous ne sommes pas égaux devant cette faculté. Elle s’exprime de manière très différente selon les individus : certains paraissent naturellement « blindés », alors que d’autres ne parviennent pas à évacuer cette souffrance.

La résilience intervient aussi dans un contexte de harcèlement sexuel, indique une équipe de l’université du Tennessee. Les psychologues ont réalisé une enquête auprès de plusieurs centaines de femmes confrontées au harcèlement sexuel en milieu estudiantin ou sur leur lieu de travail. L’intention consistait à évaluer leur manière de gérer ces expériences et la présence de séquelles psychologiques. Le harcèlement sexuel peut avoir des conséquences très sérieuses, avec le développement de troubles alimentaires, de symptômes dépressifs et de problèmes de toxicomanie.

De la confusion et de la honte


Le résultat de l’enquête confirme l'ampleur de cet état de détresse, et indique qu'il affecte particulièrement les femmes présentant une faible capacité de résilience. Elles intériorisent, ressentent de la confusion et de la honte, expriment une grande fragilité…, autant de facteurs majeurs de risque de détresse psychologique. Les femmes qui bénéficient d’une forte faculté de résilience ne sont pas forcément moins affectées, mais elles réussissent à mieux faire face.

Ce constat n’est pas un jugement de valeur : les unes sont simplement mieux armées que les autres pour gérer cette situation. Les auteurs de ces recherches considèrent que les femmes victimes de ces faits, comme les spécialistes qui les prennent en charge, ont tout intérêt à travailler sur la résilience afin de prévenir les conséquences mentales du harcèlement. Et dans un environnement professionnel à risque, pourquoi ne pas essayer de développer cette capacité à titre préventif, avec le soutien d’un psychologue ?

Source: Sex Roles (www.springer.com/psychology)
publié le : 21/11/2014 , mis à jour le 20/11/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci