Comment faut-il servir le champagne ?

Dernière mise à jour: août 2016 | 4917 visites
123-p-alcohol-champagne-koppel-170-11.jpg

news Le champagne peut être servi à chaque étape du repas, de l'apéro au dessert. A quelle température doit-il être présenté ? Et on le verse dans une coupe ou dans une flûte ?

Pour que le champagne libère tous ses arômes et déploie ses belles bulles, il ne doit être servi ni trop froid (certainement pas glacé !), ni trop chaud (jamais au-delà de 15 °C). La température idéale pour un champagne jeune se situe entre 7 et 9 °C, alors que celle des champagnes millésimés ou matures est un plus élevée : entre 9 et 12 °C.

La bouteille ne doit pas être refroidie au congélateur. La meilleure manière de procéder consiste à la placer la veille dans la porte du réfrigérateur, ou de la coucher, pendant quatre à six heures avant de l'ouvrir, sur l'étagère du haut du frigidaire. Une fois débouchée, on la maintiendra au frais dans un seau avec des glaçons.

Flûte ou coupe ?


La coupe. Elle a progressivement été délaissée, encore que ses inconditionnels ne jurent que par elle. Sa forme n'est pas idéale en fait, puisqu'elle favorise la dispersion du CO2 et donc accélère la perte d'effervescence.

La flûte. Fine et élancée, elle permet de concentrer les bulles et la diffusion des arômes.

Le verre tulipe. Il conserve très bien les saveurs et les arômes.

Les verres ne doivent pas être lavés avec du produit vaisselle, dont la pellicule risque d'altérer l'effet pétillant du champagne. Rincez simplement les verres à l'eau chaude, puis froide, et laissez-les égoutter.

Enfin, en servant le champagne, il ne faut pas remplir plus de la moitié du verre, pour laisser ainsi toute la place nécessaire à l'expression de ses arômes.

Source: B. Simon
publié le : 05/12/2015 , mis à jour le 11/08/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci