Alzheimer : le souvenir disparaît mais l’émotion reste

Dernière mise à jour: novembre 2014 | 8648 visites
koppel-ouder-handen-170_400_01.jpg

news Si les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer accusent de lourdes pertes de mémoire, cela ne signifie pas que l’émotion liée à l’événement disparaît pour autant.

L’expérience réalisée par cette équipe de l’université de l’Iowa a consisté à diffuser à des patients des vidéos d’une vingtaine de minutes, avec un contenu soit triste, soit comique. Sur le moment, les séquences ont déclenché les émotions attendues : mélancolie ou amusement, selon les cas.

Après les séances, les participants ont été soumis à des tests de mémoire, avec des résultats très négatifs en termes de restitution des informations factuelles relatives aux films. Cependant, les spécialistes constatent que des degrés élevés de tristesse ou de joie persistent bien après la diffusion des vidéos, alors donc que le souvenir s’est effacé.

Ces observations indiquent que l’impact émotionnel se maintient chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer alors qu’ils n’ont plus le souvenir de l’événement qui a causé l’émotion. Les auteurs de cette étude considèrent que ceci a des implications importantes tant pour le personnel soignant que pour les proches et les aidants, qui doivent favoriser les stimulations positives et faire très attention aux négatives, sachant que malgré les apparences, leur impact est durable.

Source: Cognitive and Behavioral Neurology (http://journals.lww.com/cog)
publié le : 29/11/2014 , mis à jour le 28/11/2014
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci