Comment les sodas accélèrent le vieillissement

Dernière mise à jour: janvier 2015 | 5252 visites
123-p-cola-soda-drink-170-1.jpg

news La consommation de sodas sucrés altère notre organisme au plus profond, jusqu’aux chromosomes, le support de nos gènes.

Le phénomène a été mis en évidence par une équipe de l’université de Californie (San Francisco). Il concerne les télomères, des structures d’une importance cruciale situées aux extrémités des chromosomes. Ces télomères raccourcissent naturellement avec l’âge et ce processus constitue l’un des mécanismes clés des maladies – notamment cardiovasculaires - liées au vieillissement. D’autres facteurs peuvent accélérer ce raccourcissement, comme l’inflammation, le stress chronique… et, apprend-on, les sodas.

L’étude a porté sur un groupe de quelque 5.000 personnes âgées de 20 à 65 ans. Les chercheurs ont déterminé leur consommation moyenne de sodas tout en mesurant la longueur des télomères (en l’occurrence ceux des globules blancs).
Le résultat montre qu’un raccourcissement anormal est observé à partir d’une consommation quotidienne de 600 ml, soit l’équivalent de deux canettes, avec donc une accélération du vieillissement biologique des cellules.

Cette association est indépendante de facteurs comme l’âge ou le statut socio-économique. De plus, poursuivent les chercheurs (cités par Le Quotidien du Médecin), « même si l’étude a été réalisée exclusivement chez les adultes, il est possible que ce raccourcissement des télomères se produise aussi chez les enfants ».

Source: American Journal of Public Health (http://ajph.aphapublication)
publié le : 23/01/2015 , mis à jour le 22/01/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci