Masturbation chez l'enfant : la découverte de son corps

Dernière mise à jour: janvier 2015 | 6569 visites
123-p-kind-slapen-teken-170-12.jpg

news Beaucoup de parents se sentent particulièrement mal à l'aise lorsqu'ils découvrent que leur enfant se masturbe, et certains s'inquiètent. Même si la gêne est compréhensible, il faut réagir sereinement.

La masturbation chez l'enfant, parfois très jeune, est tout à fait normale et participe à la découverte de son corps et à l'apprentissage du plaisir, autant d'étapes qui contribueront plus tard à une sexualité épanouie. Ces stimulations génitales ne présentent pas la nature de celles pratiquées par les adolescents et les adultes : elle ne revêt pas cette connotation sexuelle que lui attribuent les plus grands.

S'il peut dérouter les parents - chacun réagit en fonction de sa personnalité et de son éducation -, il n'y a rien de malsain ou d'ambigu dans ce comportement. En fait, au-delà de l'exploration du corps, il répond souvent au besoin ressenti par l'enfant d'apaiser ses tensions (c'est notamment le cas lorsqu'il est mis au lit). Cela le calme, le détend.

Un souci fréquent aux yeux des parents porte sur le manque pudeur, où en tout cas ce qui est ressenti comme tel par les adultes. L'enfant n'ayant pas encore intégré ces codes, il s'agit tout simplement de lui expliquer que ces gestes relèvent de l'intime, et qu'il n'est pas convenable de les poser dans n'importe quelles circonstances.

Les parents inquiets, parce que ces touchers sont excessifs, parce qu'ils provoquent des douleurs physiques..., en parleront sans tabous avec le pédiatre.


publié le : 31/01/2015 , mis à jour le 30/01/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci