Conduire en hiver : les conseils de prudence

Dernière mise à jour: janvier 2017 | 2488 visites
123-auto-sneeuw-verkeer-winter-170_02.jpg

news Rouler en voiture dans des conditions hivernales exige de respecter des mesures de sécurité destinées à limiter autant que possible le risque d'accident de la route.

Vérifiez : la batterie, le liquide de refroidissement, le niveau d'huile, l'antigel (ajouté à l'eau du pare-brise), le bon fonctionnement des phares antibrouillard, la conformité des rainures de vos pneus...

Les pneus hiver ne sont pas obligatoires sur les routes et autoroutes belges. Par contre, ils le sont au Luxembourg et en Allemagne en cas de neige fondante, tassée ou de verglas, en France et en Suisse si la signalisation l'exige, ou en Autriche en cas de conditions hivernales. Des pays comme la Suède (entre début décembre et fin mars) les imposent d'office pendant certaines périodes de l'année.

Une panne ou une longue interruption de la circulation peuvent toujours survenir. Par grand froid, il est recommandé de garder à portée de main (ne fût-ce que dans le coffre) des vêtements supplémentaires : une couverture, une veste coupe-vent, des gants, une écharpe...

• Si la voiture est garée à l'extérieur, le pare-brise peut être protégé avec un carton. Si du verglas est annoncé (en particulier la nuit), répandez du sel autour du véhicule.

Pour éviter que les roues patinent, démarrez en deuxième. Laissez d'abord un peu tourner le moteur et si votre batterie présente des signes de faiblesse, attendez avant d'allumer la radio ou le chauffage.

• Lorsque la route est glissante, tout doux sur l'accélérateur, pas de mouvements secs du volant ni de brusques coups de frein (anticipez) et respectez plus que jamais la distance de sécurité entre les véhicules.


publié le : 30/01/2015 , mis à jour le 10/01/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci