Excès de poids : l'effet désastreux des critiques

Dernière mise à jour: février 2015 | 6548 visites
123-p-gewicht-voeten-170-5.jpg

news Les commentaires des proches jouent un rôle important dans la manière dont une personne va gérer son excès de poids, avec une influence négative ou positive.

Cette étude canadienne (Waterloo University) s’est centrée sur des femmes jeunes, étudiantes universitaires, sachant que cet âge est souvent caractérisé par l’insatisfaction par rapport l’image de soi. Elles ont été suivies pendant quasiment un an. Toutes présentaient un indice de masse corporelle (IMC) proche de 30, le seuil de l’obésité.

Au départ, les chercheurs ont évalué le regard qu’elles portaient sur elles-mêmes, sur leur physique. Après cinq mois, elles ont rendu compte de la manière dont leurs proches (famille, amis, partenaire…) réagissaient à leur surpoids, le type de commentaires qu’elles recevaient, la manière dont cet excès de poids était perçu, le soutien dont elles bénéficiaient (ou pas). Un bilan est intervenu quelques mois plus tard.

Que dit le résultat ? Globalement, on a constaté une prise de poids. Mais une différence majeure est observée, puisque chez les jeunes femmes les plus fragiles au départ (les plus affectées par leur image), les commentaires négatifs de la part des proches sont associés à une prise de poids très nette, alors que les réactions positives permettent de mieux gérer le stress lié à l’excès de poids, et contribuent alors à moins grossir, voire à maintenir le poids ou à en perdre. Par réaction positive, on ne parle évidemment pas d'une incitation au laisser-aller, mais d'une approche non culpabilisante.

Autrement dit, l’acceptation, la compréhension et l’accompagnement des proches jouent un rôle clé, en aidant les personnes en surpoids à faire face à la situation, à contrôler leur stress, à se sentir mieux dans leur peau et à réagir plus efficacement.

Voir aussi l'article : Excès de poids : les moqueries font grossir

Source: Personal Relationships (http://onlinelibrary.wiley.=)
publié le : 26/02/2015 , mis à jour le 25/02/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci