La musique renforce le cerveau

Dernière mise à jour: mars 2015 | 4087 visites
123-p-muziek-kind-170-2.jpg

news L’apprentissage et la pratique d’un instrument de musique renforcent des zones cérébrales importantes chez l’enfant, ce qui améliore toute une série de fonctions.

Ce n’est pas la première étude à se pencher sur cette association, encore que celle-ci se distingue par la précision avec laquelle a été examinée l’influence de la pratique d’un instrument de musique sur le développement cérébral. Le cerveau de quelque trois cents enfants âgés de 6 à 18 ans a été observé par résonance magnétique (IRM), en centrant l’attention sur l’épaisseur du cortex. Ce tissu (la substance grise) recouvre les hémisphères cérébraux, et il constitue le siège de fonctions parmi les plus avancées.

La musique comme intervention thérapeutique


Ce qu’ont d’abord constaté les chercheurs (université du Vermont), c’est que le fait de jouer de la musique se traduit par des modifications dans les zones motrices (coordination et précision des mouvements, en particulier). Ceci est assez logique. Ce qui est plus remarquable relève d’un effet en cascade, puisque des changements sont aussi mis en évidence dans les régions impliquées dans les émotions (régulation, contrôle…), ainsi que dans les fonctions exécutives (attention, planification, organisation, élaboration de stratégies…) et dans la mémoire.

En d’autres termes, l’apprentissage et la pratique de la musique améliorent toute une série de capacités cérébrales. Les auteurs considèrent d’ailleurs (des travaux antérieurs le suggéraient déjà) que la musique devrait intervenir comme un outil thérapeutique dans la prise en charge d’enfants présentant certains troubles neurologiques et psychiatriques, et réaffirment tout l’intérêt des cours de musique à l’école.

Source: Journal of the American Academy of Child & Adolescent Psychiatry (www.jaacap.com)
publié le : 06/03/2015 , mis à jour le 05/03/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci