Comment bien laver les fruits et les légumes

Dernière mise à jour: avril 2015 | 9971 visites
groenten-vers-170_140_03.jpg

news Grâce à l’abondance de fruits et de légumes toute l’année, il devient aujourd’hui de plus en facile de manger sainement. A condition cependant de respecter certaines règles d'hygiène, afin de prévenir le risque d'intoxication alimentaire. Voici les conseils simples et efficaces.

Commencez toujours par vous laver les mains avant de manipuler les fruits et les légumes pour éviter de leur transférer des bactéries, qui peuvent provenir d'autres aliments crus préparés auparavant (viande, poisson...).

Rincez les fruits et les légumes avant de les manger crus ou de les faire cuire, même si vous les épluchez. Cela limite la probabilité qu'en le coupant, les pesticides présents sur l'épluchure contaminent l'intérieur de l’aliment.

Pour les fruits et les légumes avec une pelure ferme (orange, melon, pomme de terre, carotte...), brossez-les sous l'eau courante pendant une vingtaine de secondes. Lavez toujours les agrumes traités si vous devez en râper ou consommer les zestes.

Pour les fruits à la peau tendre (fraise, abricot, framboise...), faites-les tremper dans un saladier pendant une minute et rincez-les ensuite à l'eau courante pendant environ vingt secondes.

Pour éliminer la cire qui recouvre les pommes et les concombres, lavez-les à l'eau chaude. Cette cire est comestible, mais si vous voulez l'enlever ou si vous craignez qu'elle contienne des bactéries, c’est la meilleure manière de procéder. Lavez également bien le creux de la queue de la pomme, les impuretés ont tendance à s'y accumuler.

Les aliments frais conditionnés sous vide (salade, légumes pour la soupe, le wok, crudités...) doivent aussi être lavés.

Pour les légumes à feuilles (choux, laitue...), commencez par jeter les feuilles extérieures et ensuite rincez les autres à l'eau tiède.

Pour les champignons, des brosses spéciales sont disponibles dans le commerce. Elle doit être à la fois douce et ferme pour éliminer les résidus terreux sans abîmer le chapeau. Après avoir rapidement passé les champignons sous un fin filet d'eau, étendez-les sur du papier absorbant.


publié le : 22/04/2015 , mis à jour le 21/04/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci