Contraception des adolescentes : encourager le stérilet

Dernière mise à jour: mai 2015 | 4207 visites
tieners--170_400_07.jpg

news Afin de mieux prévenir les grossesses non désirées, l’autorité de santé américaine prône un meilleur accès des jeunes filles au dispositif intra-utérin.

Si les cas d’adolescentes enceintes diminuent chaque année aux Etats-Unis, leur nombre reste encore beaucoup trop élevé. Cette baisse est liée au report de l’âge des premières relations sexuelles et à l’utilisation de la contraception par près de 90% des jeunes femmes sexuellement actives. A l’instar des organisations de médecins (gynécologues et pédiatres), les responsables de la santé US plaident en faveur d’un encouragement, dans cette tranche d’âge, à l’utilisation du stérilet en raison du mauvais usage trop fréquent de la pilule et du préservatif.

Ainsi que l’explique une spécialiste, citée par Le Quotidien du Médecin, « les médecins et les autres professionnels de la santé ont un rôle clé à jouer pour réduire les grossesses chez les adolescentes. Le dispositif intra-utérin est une méthode de contraception durable et réversible, sans risque, simple à utiliser et très efficace : il faut lever les obstacles à l’usage de cette technique et en accroître l’accès et la disponibilité pour les jeunes filles ». Sur le fond, cette recommandation vaut pour bien d’autres pays que les Etats-Unis, le stérilet étant encore trop souvent considéré – par les adolescentes et par les médecins - comme une méthode contraceptive réservée à des femmes plus âgées.


publié le : 22/05/2015 , mis à jour le 21/05/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci