Bébé trop gros : mieux vaut déclencher l’accouchement

Dernière mise à jour: juin 2015 | 10965 visites
standaard-vr-zw-buik-rood-170.jpg

news Lorsque l’enfant présente un poids trop important, il est préférable de déclencher la naissance afin de limiter les risques pour le bébé et pour sa maman.

L’intention de ce déclenchement « préventif » consiste à éviter que le bébé grossisse trop en toute fin de grossesse. Ce poids excessif peut conduire à des situations délicates, comme la difficulté sévère à passer les épaules (dystocie) lors d’un accouchement par voie basse, la nécessité (fréquente) de devoir pratiquer une césarienne, une intervention qui n’est jamais exempte de risques, ou encore les lésions du périnée.

Une équipe des Hôpitaux universitaires de Genève a évalué de manière systématique l’intérêt du déclenchement de l’accouchement dans ce contexte. Ainsi que l’explique le quotidien Le Temps, l’étude a été réalisée en Suisse, en France et en Belgique, en incluant un millier de femmes dont le fœtus présentait un poids supérieur à la moyenne. La moitié d’entre elles ont accouché naturellement, tandis que chez les autres mères, la naissance à été déclenchée entre la 37ème et la 38ème semaine.

La première indication montre que les enfants nés après déclenchement pesaient en moyenne 3,8 kg contre 4,1 kg pour les autres. Ensuite, le déclenchement a réduit le risque de dystocie des épaules (et de fracture de la clavicule), sans toutefois augmenter le risque de césarienne ou la probabilité d’intervention médicale spécifique lors de l’accouchement. Les complications néonatales ont été équivalentes entre les deux groupes, à l’exception de la bénigne jaunisse du nouveau-né, plus fréquente lors des déclenchements.

Source: The Lancet (www.thelancet.com)
publié le : 10/06/2015 , mis à jour le 09/06/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci