ad

Cancer du sein : les hommes aussi

Dernière mise à jour: juillet 2015 | 6958 visites
man-borst-naakt-170_560_04.jpg

news Même s’ils sont considérablement moins exposés que les femmes, le cancer du sein peut aussi affecter les hommes. Un indicateur du risque : le taux d’œstrogènes à l’âge de 50 ans.

La découverte d’une anomalie au sein (boule, écoulement, rougeur…) ou le gonflement d’un ganglion sous l’aisselle doit inciter un homme à consulter son médecin : ces signes pourraient traduire la présence d’un cancer. Les campagnes de sensibilisation ou de dépistage à l’adresse des hommes sont inexistantes. La maladie est (relativement) rare, méconnue, et le diagnostic est souvent beaucoup plus tardif que chez la femme. On estime que 90% des cancers du sein chez l’homme surviennent entre 57 et 79 ans.

Le Figaro fait état d’une étude internationale qui repose sur des dosages hormonaux effectués chez des hommes de 50 ans. Il s’avère qu’un taux élevé d’œstrogènes à cet âge multiplie par 2,5 le risque de cancer du sein à 67 ans (l’âge moyen du diagnostic), avec un lien encore plus fort pour les cancers qui apparaissent à un âge plus jeune. Citée par Le Figaro, une oncologue indique : « Ces résultats soulignent le rôle primordial des œstrogènes et soulèvent des questions sur les interactions possibles avec des mutations génétiques ». Et ils rappellent aussi que le cancer du sein chez l'homme est une réalité.

• Pour en savoir plus sur le cancer du sein chez l’homme (symptômes et traitements) : cliquez ici.

• Cette vidéo regroupe de nombreux témoignages de femmes confrontées au cancer du sein, ainsi que d’un homme, Dominique.

Source: Journal of Clinical Oncology (http://jco.ascopubs.org)
publié le : 29/07/2015 , mis à jour le 28/07/2015
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci