Prématurité : certaines mamans sont plus à risque

Dernière mise à jour: septembre 2015 | 4120 visites
Fotolia_zw-buik-oz-02-15.jpg

news Les femmes nées avant terme présentent une probabilité plus élevée de donner naissance à un enfant prématuré.

Des chercheurs de l’université de Montréal ont analysé des données concernant quelque 7.500 femmes nées prématurément entre 1976 et 1995, et les ont comparées avec celles de femmes nées à terme. Le résultat indique que 13% des mères nées avant 37 semaines de gestation ont donné naissance prématurément contre 9,5% pour les mères nées à terme.

Comme l’explique une spécialiste, « la différence n’est pas alarmante, considérant que la grande majorité des femmes nées prématurément ont accouché à terme. Mais elle est suffisamment importante pour considérer la naissance prématurée maternelle comme un facteur de risque dont on devrait tenir compte dans le suivi de la grossesse. Les obstétriciens informeraient plus spécifiquement ces futures mamans des signes avant-coureurs d’un travail pré-terme afin qu’elles puissent être vigilantes et consulter rapidement si une anomalie survient ».

On ajoutera que ces recherches ont isolé le facteur « née avant terme » du facteur « poids à la naissance compte tenu de l’âge gestationnel », ce qui signifie que la prématurité constitue un facteur de risque en tant que tel, indépendamment du poids de naissance (faible ou normal en fonction du degré de prématurité).

Source: Obstetrics & Gynecology (http://journals.lww.com/gre)
publié le : 02/09/2015 , mis à jour le 01/09/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci