Maladie de Crohn : une nouvelle piste de traitement

Dernière mise à jour: septembre 2015 | 8747 visites
123-buik-pijn-darm-9-7.jpg

news En ciblant une bactérie, des chercheurs français explorent une piste prometteuse de traitement contre l’inflammation chronique de l’intestin.

Voici quelques années, on a découvert qu’une bactérie du microbiote intestinal avait tendance à disparaître en cas de maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI) : cette bactérie porte le nom de Faecalibacterium prausnitzii. Une équipe française, regroupant plusieurs centres de recherche, vient d’identifier une protéine, baptisée MAM (microbial anti-inflammatory molecule), sécrétée par cette fameuse bactérie et qui joue un rôle actif dans la lutte contre l’inflammation intestinale associée à la maladie de Crohn.

« Cette découverte constitue un pas décisif dans l’espoir de développement d’une nouvelle stratégie pour traiter les MICI », lit-on dans Le Journal du Médecin. Les spécialistes ont d’abord démontré sur des cellules cultivées en laboratoire que l’ajout de la protéine MAM diminuait les marqueurs de l’inflammation. Ensuite, ils ont décrit son efficacité sur des souris. Enfin, ils montrent que la protéine MAM réduit la réaction inflammatoire de la muqueuse intestinale humaine.

Ceci rejoint l’observation selon laquelle dès que se déclenche l’inflammation intestinale, la diminution de la présence de F. prausnitzii aggrave le processus. Comme l’explique encore Le Journal du Médecin, « afin d’entraver le cercle vicieux conduisant à l’inflammation chronique, les scientifiques envisagent de restaurer la présence de cette bactérie. Les moyens envisagés pour y parvenir sont multiples : utiliser de nouveaux compléments alimentaires contenant la bactérie (probiotiques) et/ou des molécules qui en favorisent le développement (prébiotiques) ».


publié le : 18/09/2015 , mis à jour le 17/09/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci