Travailler assis : l’anxiété vous menace

Dernière mise à jour: septembre 2015 | 5308 visites
123-psy-stress-bureau-computer-8-31.jpg

news La sédentarité, en particulier le temps passé assis, peut s'avérer très néfaste pour la santé mentale et faire le lit de l’anxiété.

On sait déjà depuis bien longtemps que de trop longues heures en position assise nuisent à la santé physique en participant au développement de troubles chroniques (cardiovasculaires et métaboliques), sachant d’ailleurs que la pratique d’une activité physique – recommandée, bien sûr ! - n’atténue pas tout à fait cet impact. C’est la raison pour laquelle on conseille, à ceux qui n’ont pas d’autre choix que de travailler assis, de se lever au moins une fois par heure et effectuer quelques pas.

Une équipe australienne (Deakin University) s’est intéressée au lien entre la sédentarité et l’anxiété. Pour cela, les chercheurs ont croisé les résultats d’une dizaine d’études antérieures, regroupant au total plusieurs dizaines de milliers de personnes et indiquent que « notre conclusion suggère une association entre le temps passé assis et le risque de développer un trouble anxieux ». Celui-ci peut se traduire par divers symptômes : difficulté à contrôler son inquiétude, exagération de problèmes mineurs, excès de vigilance, manque de concentration, tension musculaire, fatigue, sommeil perturbé…

Dès lors, en cas de travail assis, levez-vous régulièrement pour vous dégourdir les jambes, aérez-vous l’esprit à l’heure du midi (ne mangez pas à votre bureau, ou alors le moins souvent possible !), et pratiquez un peu d’exercice en fin de journée.

Source: BMC Public Health (www.biomedcentral.com/bmcpu)
publié le : 13/09/2015 , mis à jour le 12/09/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci