Bilingue : un réel avantage pour le cerveau

Dernière mise à jour: octobre 2015 | 5838 visites
123-hoofd-hersenen-9-21.jpg

news Les personnes bilingues présentent certaines particularités qui permettent à leur cerveau de fonctionner plus efficacement.

Ces spécialistes américains (université de Georgetown) renvoient d’abord à une théorie qui suggère qu’en raison de la nécessité de jongler entre deux langues – sélection de l’une et inhibition de l’autre selon les besoins -, les bilingues présentent un meilleur contrôle des fonctions exécutives. Celles-ci désignent les processus cérébraux – relevant de l’attention, de la mémoire, du raisonnement… - qui permettent de traiter l’information à chaque instant afin de s’adapter efficacement à l’évolution de la situation, à court et moyen terme.

Le cortex préfrontal joue un rôle clé dans la gestion des fonctions exécutives : c’est sur cette région cérébrale que se sont penchés les chercheurs. Par imagerie médicale (IRM), ils ont comparé le volume de matière grise du cortex préfrontal d’adultes bilingues (anglais et espagnol parlés depuis l’enfance) et monolingues (anglais). Le résultat montre que globalement, les bilingues présentent un cortex préfrontal plus volumineux (plus de matière grise) que les unilingues, « un constat neuro-anatomique qui soutient la théorie de l’avantage bilingue », indiquent les chercheurs.

Source: Cerebral Cortex (http://cercor.oxfordjournal)
publié le : 06/10/2015 , mis à jour le 05/10/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci