E-cigarette contre tabac : il n’y a pas photo

Dernière mise à jour: octobre 2015 | 10984 visites
123-e-sigaret-asbak-170-01.jpg

news La cigarette électronique serait 95% moins nocive que la cigarette classique : son usage doit être encouragé auprès des fumeurs.

Il s’agit d’une nouvelle pièce à verser au dossier de la e-cigarette, qui divise les experts, encore qu’une proportion de plus en plus importante de spécialistes penche clairement pour son utilisation en tant que substitut au tabac. Le contexte est donc bien celui de la comparaison de la balance risques – bénéfices entre la cigarette électronique et la cigarette classique. Un rapport des autorités de santé britanniques prend parti, sans discussion, pour la première.

« La plupart des substances responsables des maladies associées au tabac sont absentes des cigarettes électroniques », lit-on. « On peut considérer que la e-cigarette est 95% moins nocive. Dans ces conditions, il s’agit d’un outil supplémentaire d’aide au sevrage : les fumeurs devraient essayer de passer à la cigarette électronique - un moindre mal -, et quand ils vapotent, tenter alors d’arrêter complètement de fumer, qui reste la solution idéale ».

Cette étude ne met pas en évidence d’association entre le vapotage à l’adolescence et le tabagisme plus tard dans l’existence. Cette affirmation est contestée par d’autres recherches, notamment américaines, qui considèrent que chez les jeunes, la e-cigarette peut constituer un risque réel de passer vers la cigarette classique.

Voir aussi l'article : E-cigarette : il ne faut pas dissuader les fumeurs

Source: Public Health England (www.gov.uk/government/organ)
publié le : 20/10/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci