Lentilles de contact : les conseils pour éviter les problèmes

Dernière mise à jour: février 2016 | 3430 visites
contactlens-oog-170_400_07.jpg

news Le nombre d’infections sévères de la rétine chez des personnes porteuses de verres de contact augmente constamment. Ceci s’explique par une mauvaise utilisation et des manipulations peu hygiéniques. Quels conseils faut-il suivre ?

• Enlevez vos lentilles pour dormir.

• Ne les portez pas plus longtemps que la durée maximale recommandée (maximum 14 à 16 h en continu).

Lavez-vous soigneusement les mains à l'eau et au savon avant de mettre ou d'enlever les lentilles. Les femmes se maquilleront et se démaquilleront après les avoir manipulées.

• Nettoyez vos lentilles quotidiennement à la main avec un produit adapté (jamais sous eau ou avec de la salive !). Comment procéder ? Versez quelques gouttes de la solution spéciale pour lentilles dans la paume de votre main puis massez délicatement chaque côté de la lentille pendant quelques secondes. Rincez ensuite avec produit de rinçage ou du sérum physiologique. Les produits destinés aux lentilles souples ne doivent pas être utilisés pour les rigides, et inversement.

• Au moment de les placer dans leur étui (qui doit être nettoyé régulièrement !), les lentilles doivent complètement baigner dans le liquide de conservation, qui doit être renouvelé idéalement chaque jour.

Il faut toujours retirer ses lentilles lorsqu'on va se baigner, en mer ou en piscine. Cette eau véhicule des germes (amibes) susceptibles de provoquer des infections oculaires sévères.

• N’utilisez pas de gouttes, de collyre ou d’onguent sans avoir préalablement consulté votre ophtalmologue. Rendez-lui une visite de contrôle tous les ans. Informez-le si vous ressentez une irritation ou des douleurs.

Achetez toujours vos lentilles auprès d'un opticien et méfiez-vous des offres proposées sur Internet : certains sites sont sérieux, d'autres pas du tout.


publié le : 26/02/2016 , mis à jour le 25/02/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci