ad

Pourquoi ce nez bouché ou qui coule ?

Dernière mise à jour: octobre 2020 | 9483 visites
123-vr-ziek-verkoudheid-griep-zakd-12-16.jpg

news Vous avez un rhume et le nez qui coule ? Quelle est la meilleure chose à faire, se moucher ou renifler ? Quelles sont les causes d’un nez qui coule ou qui se bouche ?

Dans les parois internes des narines se trouvent des muqueuses et des cils vibratiles censés maintenir les virus et la poussière à l’écart des voies respiratoires. Si un intrus franchit la barrière de mucus, par exemple un virus, les cils vibratiles sont stimulés, produisant plus de mucus. Il s’agit d’un mécanisme naturel de défense. En outre, les vaisseaux sanguins se dilatent dans les muqueuses, ce qui provoque un gonflement. Résultat ? Un nez qui coule ou qui se bouche, ce qui peut être très gênant, même si inoffensif et souvent éphémère (quelques jours).

Quand on souffre longtemps ou à répétition d’une congestion nasale, d’un écoulement nasal, d’éternuements ou de démangeaisons dans le nez, on parle de troubles nasaux chroniques. Ils apparaissent le plus souvent par hypersensibilité à certains stimuli comme les pollens de graminées, les acariens, les squames d’animaux… Un nez bouché peut résulter de l’utilisation prolongée de gouttes, sticks ou sprays décongestionnants Lorsqu'ils sont utilisés trop longtemps (plus d'une semaine), ils risquent d'endommager la muqueuse ou de boucher encore davantage le nez (on parle de rhinite médicamenteuse).

Les troubles nasaux peuvent également être un effet secondaire de médicaments (certains antidouleurs, anti-cholestérol et gouttes contre l’hypertension oculaire). Des lésions de la muqueuse ou une déviation de la cloison nasale peuvent aussi en être la cause.

Plutôt se moucher ou renifler ?

Si l’accumulation de mucus coule du nez, il vaut probablement mieux renifler que se moucher. En se mouchant, on augmente la pression dans le nez et le mucus, porteur d’agents pathogènes, peut être soufflé dans les sinus, ce qui peut provoquer leur infection (sinusite). Si vous vous mouchez, ne le faites donc pas trop fort et utilisez toujours un mouchoir propre, en papier.

En reniflant et en avalant le mucus, les substances nocives sont neutralisées par l’acide de l’estomac. Les risques d’inflammation des sinus sont probablement moins élevés comme cela qu’en se mouchant. Mais bon, c'est un choix...


publié le : 18/02/2016 , mis à jour le 29/10/2020
ad
pub