Cancer : les bienfaits du chant pour les patients et leurs proches

Dernière mise à jour: mai 2016 | 7167 visites
123-koor-zingen-170_08.jpg

news La participation à des séances de chant, et plus globalement à des activités de groupe, pourrait beaucoup aider les patients souffrant de cancer, ainsi que leur entourage.

Le chant, et la musique de manière générale, suscitent un réel intérêt comme interventions de soutien dans l’accompagnement des patients, notamment ceux affectés par un cancer. Plusieurs études ont montré un effet bénéfique en termes de santé psychologique et de bien-être. Cette équipe britannique a exploré l’aspect physique, et plus particulièrement les conséquences de la pratique du chant sur le système immunitaire.

Les recherches ont réuni des patients avec des antécédents de cancer (mais non traités actuellement), des proches aidants et des proches ayant perdu un membre de leur famille décédé d’un cancer. Tous fréquentaient régulièrement un groupe de chant. Chacun a participé à une séance de chant d’une durée d’une heure : avant et après, des échantillons de salive ont été prélevés afin de mesurer le taux de cortisol (hormone du stress) et de cytokines (des protéines très importantes du système immunitaire).

Le résultat montre que le chant induit un bienfait qualifié de « très significatif » sur les deux plans : réduction du cortisol et augmentation des cytokines. Autrement dit, le chant améliore l’humeur et module favorablement la structure du système immunitaire. Comme l’expliquent les chercheurs, il s’agit de données préliminaires qui demandent à être vérifiées sur une plus longue période, et il faut aussi déterminer dans quelle mesure une activité de groupe comme le chant (ou d’un autre type) peut effectivement renforcer le système immunitaire des patients souffrant de cancer, et de leurs proches, et avec quelles implications pour leur santé. En tout cas, ces travaux apportent une nouvelle démonstration de l’importance des interventions psychosociales pour les patients confrontés à une maladie grave, et pour leur famille.

Source: ecancermedicalscience ( http://ecancer.org/journal/)
publié le : 02/06/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci