Pères gays : et le bien-être des enfants ?

Dernière mise à jour: juillet 2016 | 8336 visites
123-vader-kind-06-15.jpg

news Les enfants élevés par un couple d’hommes homosexuels présentent le même degré de bien-être que ceux des couples hétérosexuels. Toutefois, la stigmatisation persiste.

Aux Etats-Unis, où cette enquête a été réalisée (université Tufts), on recense quelque 30.000 couples homosexuels masculins avec un enfant âgé de moins de 18 ans. Un millier de ces pères ont répondu à un questionnaire qui avait été utilisé naguère lors d’une étude auprès de parents hétérosexuels (ce qui a permis la comparaison), et qui a été complété pour la circonstance. Dans la majorité des situations, l’enfant est né dans le cadre d’une relation hétérosexuelle (une précédente union) ou a été adopté, sachant que la procédure par une mère porteuse est très minoritaire (15%).

En ce qui concerne l'engagement parental (activités, loisirs, temps consacré à l’enfant, repas, soutien dans la scolarité…), on ne constate pas de différence par rapport aux couples hétérosexuels. Aucune différence non plus dans la perception du bien-être de l’enfant par ses parents, dans son équilibre psychologique, dans sa stabilité émotionnelle ou dans la projection vers l’avenir. Cela ne veut pas dire que tout soit parfait pour tous : ceci signifie que globalement, les pères gays et leurs enfants ne rencontrent pas plus ou pas moins de problèmes que les parents hétérosexuels.

Sauf sur deux plans : les obstacles pour fonder une famille (adoption ou garde de l’enfant) et la stigmatisation, mise en avant par un tiers des pères, et émanant souvent de l’environnement proche (parents, voisins…). Une proportion similaire d’enfants y est exposée, la plupart du fait des remarques de leurs camarades (à l'école en particulier). Malgré cela, réaffirment les auteurs de cette enquête, le degré de bien-être des parents gays comme de leurs enfants coïncide avec celui des couples hétérosexuels.

Source: Tufts University (www.tufts.edu)
publié le : 12/07/2016 , mis à jour le 11/07/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci