Punaises de lit : faut-il changer la couleur de ses draps ?

Dernière mise à jour: juillet 2016 | 8418 visites
123-vr-bed-slapen-6-27.jpg

news La punaise de lit affiche une préférence marquée pour le rouge et le noir. Par contre, elle n’apprécie pas trop le vert et le jaune. Une piste ?

Lorsqu’elles ont entrepris d’envahir une chambre, et en particulier la literie, il est impossible de s’en débarrasser sans faire appel à un professionnel. Les punaises de lit sont coriaces, et elles provoquent des désagréments très importants : elles piquent pendant la nuit pour se nourrir du sang de leur victime (c’est-à-dire l’occupant du lit), et ceci provoque de fortes démangeaisons. « Toute information supplémentaire sur ces empêcheuses de dormir en paix est donc scrutée avec attention », explique Le Figaro.

Il en va ainsi des résultats d’une expérience réalisée par une équipe américaine (université de Floride) qui montrent que les punaises de lit ne réagissent pas de la même manière selon les couleurs. Le principe a consisté à placer à proximité des insectes des sortes d’abris en carton de couleur rouge, noire, jaune et verte, et d’observer leur comportement dans différentes configurations (seuls ou en groupe, affamés ou repus…). Le Figaro précise que les punaises de lit passent 90% de leur vie en planque, et s’activent 10% de leur temps pour se nourrir, ou déménager.

Et donc, il s’avère qu’elles semblent bien plus apprécier les abris de couleur rouge ou noire, par rapport au jaune et au vert. Hypothèse : le rouge et le noir leur rappellent la teinte rougie de l’abdomen de leurs congénères lorsqu’elles se sont abreuvées de sang, ce qui les inciterait à se regrouper et/ou serait un signal de gueuleton possible. Peut-être aussi ces couleurs plus sombres sont-elles considérées comme plus sécurisantes, sachant que les punaises de lit préfèrent les recoins et les replis mal éclairés. A partir de là, la couleur des draps pourrait-elle exercer une influence ? Il serait très hasardeux de l’affirmer, même si cela ne peut pas être exclu. En tout cas, on en sait un petit peu plus sur ces insupportables parasites.

Pour plus d’informations sur les punaises de lit (conseils, photos…) : cliquez ici.

Source: Journal of Medical Entomology (www.entsoc.org/Pubs/Periodi)
publié le : 07/07/2016 , mis à jour le 06/07/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci