Eclairage LED : 10 conseils pour une utilisation sans risque

Dernière mise à jour: mai 2019 | 38042 visites
123-smartphone-gsm-5-92.jpg

news Le LED, économique, efficace et écologique, est de plus en plus utilisé tant pour l’éclairage (ampoules) que pour nos écrans, et nous passons de plus en plus de temps exposés à la lumière artificielle, devant nos ordinateurs et smartphones notamment. A quoi faut-il faire attention ?

Il est prouvé que la lumière, en particulier la lumière LED « bleue », peut affecter l’horloge biologique, surtout quand elle est utilisée en soirée. De plus, elle peut être nocive pour les yeux, même si ce risque est très limité.

1° - La lumière artificielle le soir est préjudiciable à un bon sommeil et nuit à l’humeur. Elle peut perturber l’horloge biologique de notre corps. Par conséquent, il est conseillé de dormir dans une chambre plongée dans l'obscurité (y compris sans lumière de veille des appareils électriques) et de ne pas utiliser des appareils électroniques avant d’aller dormir.

2° - N’achetez que des appareils avec le marquage CE sur l’emballage, car cela signifie qu’ils remplissent les exigences européennes de sécurité, notamment en ce qui concerne les lésions oculaires. En intérieur, préférez des lampes LED à risque 0. Elles ne vous causeront pas de lésions oculaires, même si vous les fixez. La plupart des lampes à usage privé sont dans cette catégorie. Vous pouvez également utiliser des ampoules à risque 1, mais sans les fixer. Proscrivez les ampoules à risque 3 et 4. Le groupe de risque est indiqué sur l’emballage.

3° - Placez l'ampoule LED de telle sorte que vous en soyez toujours éloigné d’au moins 20 cm. Plus près, vous pourriez endommager vos yeux en la fixant trop longtemps.

4° - Évitez autant que possible de fixer une ampoule de lampe de phare de voiture ou de vélo, de lampe de poche ou autre. La lumière du LED contient une quantité relativement élevée de bleu, ce qui peut être nocif pour les yeux.

5° - Pour l’intérieur, préférez la lumière blanche « chaude » (autour de 3000 kelvins), en particulier dans les endroits où vous vous détendez avant de vous coucher. Le LED blanc « froid » (plus de 4000 kelvins) produit plus de lumière bleue, qui peut perturber le sommeil et l’horloge biologique. La température de couleur figure sur l’emballage.

6° - Préférez aussi le blanc « chaud » pour les endroits où se trouvent souvent les enfants.

7° - Pour les lieux où (en journée) une lumière vive est nécessaire, par exemple le bureau, préférez une lampe à lumière « froide » avec une haute température de couleur (plus de 4000 kelvins), qui améliore la vigilance et la concentration.

8° - Certaines lampes LED laissent voir l’ampoule, ce qui peut mener à une fatigue des yeux. Placez-les si possible de manière à ne pas la voir.

9° - Certaines lampes LED et luminaires à ampoules LED peuvent (parfois sans qu’on le remarque) clignoter en faiblissant. Ce n’est pas dangereux, mais cela peut être fatigant et causer des maux de tête. Vous pouvez le vérifier avec un appareil photo digital ou un smartphone : si l’image qui y apparaît comporte des rayures, c’est que le LED clignote.

10° - Certains groupes de personnes sont plus sensibles que les autres aux effets de la lumière (bleue). Les lampes LED avec beaucoup de lumière bleue (plus de 4000 kelvins) peuvent être dangereuses pour eux.

- Les jeunes enfants, notamment parce qu’ils n’ont pas encore le réflexe de fermer immédiatement les yeux ou de les détourner et parce que leurs yeux filtrent moins la lumière.
- Les personnes qui ont subi une opération de la cataracte ou qui portent une lentille artificielle.
- Les personnes ayant une forme héréditaire de dégénérescence rétinienne (par exemple la maladie de Stargardt).
- Les personnes souffrant de certaines maladies qui augmentent la sensibilité des yeux à la lumière (photosensibilité).


publié le : 14/05/2019 , mis à jour le 28/05/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci