Lupus : la menace du cancer du col de l’utérus

Dernière mise à jour: octobre 2016 | 13012 visites
123-baarmoeder-eierstok-10-24.jpg

news Les femmes souffrant d’un lupus érythémateux systémique (disséminé) présentent un risque plus élevé de souffrir d’un cancer du col ou de lésions pré-cancéreuses.

Cette mise en garde découle d’une étude réalisée par une équipe suédoise (Karolinska Institutet), relayée par le Pr David Khayat, chef du service de cancérologie de l’hôpital Pitié-Salpêtrière (Paris). Dans sa chronique pour Sciences et Avenir, le spécialiste indique que les chercheurs ont analysé des données concernant quelque 5.000 patientes souffrant d’un lupus (une maladie inflammatoire chronique auto-immune), qu’ils ont comparées avec celles d’un groupe témoin constitué d’environ 30.000 femmes. L’âge moyen des participantes était de 51 ans.

« Selon les résultats, les femmes atteintes d’un lupus sont deux fois plus à risque de développer un cancer du col de l’utérus que les femmes en bonne santé. De plus, les patientes soignées avec des agents immunosuppresseurs ont un risque plus élevé de développer une dysplasie cervicale – lésions pré-cancéreuses – ou une forme invasive de cancer par rapport aux femmes traitées avec des anti-inflammatoires ». Le Pr Khayat souligne : « Pour les chercheurs, il est donc impératif que les femmes atteintes d’un lupus érythémateux systémique subissent régulièrement un dépistage du cancer du col de l’utérus, au même titre que celles qui présentent d’autres facteurs de risque ».

Source: European League Against Rheumatism (www.eular.org)
publié le : 10/11/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci