ad

Pouvez-vous manger un aliment tombé à terre ?

Dernière mise à jour: février 2020 | 16127 visites
123-psy-angst-1-25.jpg

news Pour autant qu’on le ramasse rapidement, beaucoup considèrent qu’il n’y a pas (trop) de problèmes à avaler un aliment qui vient de tomber par terre. Mais la fameuse règle des cinq secondes est-elle vraiment fiable ?

Rares sont les études à s’être penchées sur la question, et il est donc intéressant d’en découvrir une nouvelle, d’autant qu’elle a été réalisée dans des conditions très strictes. Une équipe américaine (université Rutgers) a procédé méthodiquement en combinant trois paramètres, ce qui a donné lieu à de multiples possibilités.

L’aliment : melon d’eau (pastèque), pain, pain beurré et bonbon (gélifié).
La surface : acier, carrelage, bois et tapis.
Le temps de contact : moins d’une seconde, cinq secondes, trente secondes et cinq minutes.

Des bactéries (E. aerogenes) ont été déposées sur les différentes surfaces à des concentrations similaires. Les aliments ont été lâchés à chaque fois depuis une hauteur identique (12,5 cm) et la surface de contact était la même (16 cm²). Ensuite, ils ont été placés en milieu stérile, puis analysés.

Qu’observe-t-on ? En fait, que les paramètres pris isolément mais surtout combinés ont une influence « hautement significative ». Ainsi, le taux de transfert des bactéries est le plus élevé avec la pastèque, alors que relativement peu de bactéries se retrouvent sur le bonbon. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le taux est identique entre le pain seul et le pain beurre. Concernant la surface, la contamination est plus forte sur le carrelage ou l’acier que sur le tapis. Et pour le temps de contact, à l’évidence plus l’aliment reste longtemps au sol, plus le taux de transfert s’élève.

Sur ce dernier point, les chercheurs ajoutent qu’ils ont démontré que si la durée constitue un paramètre important, la nature de la surface et le type d’aliment peuvent avoir une influence égale, voire supérieure. Leur conclusion ? « La populaire règle des cinq secondes n’est pas une absurdité, et on peut même la considérer comme globalement « sûre », dans la mesure où les bactéries ont besoin de temps pour le transfert. Mais il faut garder à l’esprit que dans certaines circonstances, ce transfert peut être instantané - moins d’une seconde -, ce qui conteste l’hypothèse de la pertinence absolue de cette règle. »

Alors ? Disons que le principe de précaution recommande de ne pas manger ce qui est tombé par terre, que les risques semblent limités si on ramasse tout de suite un bonbon ou un aliment sec, et pour la nourriture plus « humide », il vaut mieux la jeter…

Voir aussi l'article : Faut-il couper les aliments sur une planche en bois ou en plastique ?

Source: Applied and Environmental Microbiology (http://aem.asm.org)
publié le : 28/02/2020 , mis à jour le 27/02/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci