E-cigarette : c’est plutôt le feu vert pour les fumeurs

Dernière mise à jour: janvier 2017 | 30720 visites
123-roken-esigaret-12-19.jpg

news Quand on considère les effets secondaires à court et moyen terme, et l’aide au sevrage tabagique, la cigarette électronique présente un bilan positif.

C’est vrai, on manque encore de recul, et les substances contenues dans la vapeur de l'e-cigarette ne sont pas neutres. Etant donné qu’il ne s’agit pas d’un procédé anodin, l’une des questions centrales consiste à savoir si cet outil aide les fumeurs souhaitant diminuer ou arrêter la cigarette classique, dont la fumée recèle des toxiques extrêmement nocifs, et si cette substitution présente une balance risques - bénéfices favorable. Une équipe de spécialistes indépendants (Cochrane Review) a procédé à une nouvelle évaluation. La précédente avait eu lieu en 2014 et incluait 13 études. Celle-ci en ajoute 11 nouvelles.

Quels sont les trois éléments principaux ?

• L’utilisation d’une cigarette électronique contenant de la nicotine augmente les chances d’arrêter de fumer à long terme par rapport à une cigarette électronique sans nicotine.
• En raison de la structure des études, il n’a pas été possible de déterminer avec certitude si l’e-cigarette est plus efficace qu’un patch nicotinique.
• Aucune étude n’a mis en évidence un risque accru à court ou moyen terme (2 ans ou moins) pour la santé des fumeurs ayant utilisé la cigarette électronique par rapport à ceux qui ne l’avaient pas fait.

Les auteurs ajoutent que « la qualité des preuves est globalement faible », car le nombre d’études est encore réduit, même si elles ont été correctement réalisées. Davantage de recherches sont nécessaires, concluent-ils.

Source: Cochrane Review (www.cochrane.org)
publié le : 10/01/2017 , mis à jour le 09/01/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci