Lit et canapé : votre chien devient-il envahissant ?

Dernière mise à jour: janvier 2019 | 4493 visites
123m-dieren1-hond-stoel-23-3.jpg

news Votre chien a peut-être tendance à envahir votre espace, notamment à vouloir partager votre lit, à monopoliser le fauteuil ou à s'installer sur le divan. Comment réagir pour corriger ce comportement ?

Il se couche dans le lit

Votre chien ne vous lâche pas d'une semelle, même lorsque vient l'heure de se mettre au lit, causant des soucis d'intimité et d'hygiène.

La chambre et le lit ne sont pas des terrains de jeu, pas plus qu'ils ne doivent faire office de couche pour le chien. Interdisez-lui purement et simplement l'accès à votre chambre, il devrait comprendra assez rapidement qu'il n'a pas à y traîner.

S'il montre des signes d'agressivité ou s'il ne veut pas quitter votre lit, soyez ferme. Isolez-le à chaque fois dans une autre pièce pendant au moins un quart d'heure. Ne le tentez pas en journée : ne le laissez pas grimper sur le lit et ne l'autorisez pas à se coucher sur un autre lit, dans une autre chambre. Si votre compagnie lui manque la nuit, installez son panier ou un coussin à proximité de votre chambre. Placez un vieux pull imprégné de votre odeur dans son panier.

Il s'installe dans le divan

Certaines personnes affectionnent cette proximité. Cependant, dans certains cas, l'animal risque de refuser de quitter le canapé malgré votre demande, ou cherchera à s'immiscer entre vous et votre partenaire. Il veut montrer qu'il existe. Cela peut paraître sympathique, mais peut aussi déboucher sur de l'agressivité. Il vaut donc mieux y couper rapidement court.

Pour les couples, faites comme s'il n'était pas là et ne lui laissez pas de place entre vous deux, il sera alors vite découragé. S'il insiste et persiste, grondez-le fermement, sans crier ni surtout le frapper. Ordonnez-lui de se coucher ailleurs ou mettez à sa disposition un coussin ou un panier à proximité. S'il ne veut rien entendre et vous regarde en grognant, isolez-le dans une pièce. Répétez plusieurs fois si nécessaire. Le chien finira par comprendre où est sa place.

Source: Barbara Simon
publié le : 01/01/2019 , mis à jour le 09/01/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci