Pourquoi se sent-on mal après un repas trop copieux ?

Dernière mise à jour: février 2019 | 1745 visites
123-man-buikpijn-170_07.jpg

news Les repas copieux, parfois plusieurs jours d’affilée, ont pour conséquence l'apparition de ballonnements, d'éructations, de brûlant, voire de transpiration et de palpitations. En fait, les bactéries intestinales se régalent et elles nous le font savoir.

Selon les spécialistes, ceci n’est pas lié au fait que notre tractus gastro-intestinal soit plein d’aliments non digérés, mais aux milliards de bactéries intestinales qui se régalent de ce festin et produisent beaucoup d’air et d’humidité. Quand nous mangeons souvent très gras, protéiné et sucré, c'est une orgie pour nos bactéries intestinales.

Nous avalons une combinaison d’aliments de manière totalement déséquilibrée et au-delà de la satiété. Ajoutons à cela le vin et la bière qui accompagnent nos repas. Or, l’alcool ouvre l’appétit, mais il supprime également les inhibitions du cerveau. De plus, il dilate les vaisseaux sanguins, entraînant une chute de la pression artérielle. Le cœur doit alors travailler plus fort et battre plus vite pour pomper le sang.

Ce rythme cardiaque rapide est également dû au fait que les intestins ont besoin de plus de sang pour pouvoir digérer toute cette nourriture. De plus, l'intestin compresse le diaphragme, ce qui provoque non seulement un battement plus fort du cœur, mais également une irrégularité cardiaque.

Les conseils

• limitez les portions
• ne mangez pas de pain entre les plats
• ne vous éternisez pas à table
• faites quelques pas entre chaque plat
• buvez beaucoup d'eau pendant et après le repas


publié le : 16/02/2019 , mis à jour le 15/02/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci