Hypoglycémie la nuit : symptômes, prévention et solutions

Dernière mise à jour: avril 2019 | 2829 visites
123-p-alcohol-hoofd-pijn-bed-170-5.jpg

news Si vous êtes diabétique, il est probable que vous ayez déjà souffert d’une hypoglycémie, une forte chute du taux de sucre dans le sang (glycémie). Les « hypos » peuvent survenir de jour comme de nuit.

Symptômes, prévention et traitement des « hypos » nocturnes.

Quels sont les symptômes possibles ?

• transpiration abondante
• faim soudaine
• palpitations
• agitation, nervosité
• comportement confus

Vous n’avez rien remarqué la nuit mais vous vous réveillez avec un mal de tête, une sensation de faiblesse ou une glycémie élevée ? Vous avez peut-être fait une hypoglycémie pendant votre sommeil. Les cauchemars peuvent également indiquer une hypo nocturne. Il arrive aussi que ce soit votre partenaire qui remarque que « quelque chose » ne va pas : il ou elle ne doit pas hésiter à vous en faire part immédiatement.

Quelle prévention ?

Mesurez votre glycémie avant d'aller vous coucher. Assurez-vous d’être autour de 80 mg/dl. Vous craignez de faire des hypoglycémies pendant votre sommeil ? Pendant quelques jours, efforcez-vous de mesurer vos valeurs avant de vous coucher, puis à 2 heures du matin, ensuite à 5 heures et enfin au réveil. De cette façon, vous saurez précisément comment fluctue votre glycémie.

Mangez avant de vous coucher si votre glycémie est inférieure à 80 mg/dl : un petit quelque chose de sucré, avec des grains entiers et riche en fibres (comme une barre de céréales). Ces nutriments seront absorbés lentement par l'organisme, ce qui réduit le risque d'hypoglycémie.

Dormez suffisamment : un sommeil de moins de 6 heures peut perturber la glycémie.

Buvez peu ou pas d'alcool : la glycémie augmente à cause du sucre contenu dans l'alcool, mais baisse ensuite en raison des effets de l'alcool lui-même.

Que faire ?

Vous faites une hypoglycémie nocturne ? Mesurez immédiatement votre glycémie. Prenez des glucides rapides comme du sucre, du raisin, une barre énergétique ou un jus de fruits. Au cas où, préparez-en sur votre table de chevet.

Vous êtes incapable de manger ou de boire ? Si vous souffrez d'hypoglycémie sévère, l'injection de glucagon augmentera immédiatement la valeur de votre glycémie. Si vous n'avez pas la force d'y procéder, ce produit peut être injecté par votre partenaire.

Si vous souffrez régulièrement d'hypos nocturnes, vous devrez peut-être adapter votre régime alimentaire ou votre traitement. Parlez-en à votre médecin.


publié le : 07/04/2019 , mis à jour le 06/04/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci