Une tumeur au cerveau ? Non, un ver parasite !

Dernière mise à jour: août 2019 | 12070 visites
VerTumeur.jpg

news Les médecins pensaient qu’une patiente souffrait d’une tumeur au cerveau. Lorsqu’ils l’ont opérée, ils ont découvert que la masse suspecte était en fait un ver parasite.

Rachel Palma, une New-Yorkaise de 42 ans, présentait des symptômes qui pouvaient laisser suspecter une tumeur au cerveau : elle souffrait d’hallucinations, oubliait certains mots, lâchait involontairement des objets… Les médecins (Mount Sinai Hospital) lui ont fait passer une résonance magnétique (IRM), qui a permis de déceler une lésion interprétée comme une tumeur, ce qui tendait à confirmer l’évaluation clinique. Ils ont réalisé une intervention chirurgicale afin d’extraire la masse... qui s’est avérée contenir un ver plat.

La patiente souffrait en fait de neurocysticercose, une infection parasitaire du système nerveux central provoquée le ténia du porc (Taenia solium). Cette infection survient après ingestion de viande crue ou mal cuite, ou d’eau contaminée. Les larves peuvent quitter l’intestin et se loger dans différents tissu de l’organisme pour former des kystes, et donc aussi dans le cerveau. Les symptômes classiques renvoient aux convulsions, aux céphalées, à la confusion mentale, à la perte d’équilibre ou à l’œdème cérébral.

Un élément étonnant ici, c’est que la patiente affirme ne pas avoir mangé de viande de porc insuffisamment cuite, ou avoir bu de l’eau suspecte, mais la mémoire peut être défaillante. En tout cas, aujourd’hui, Rachel Palma se porte bien, et finalement, il valait mieux qu’elle présente cette infection plutôt que souffrir d’une tumeur au cerveau...


publié le : 29/08/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci