ad

Rêves : comment et pourquoi le cerveau se coupe du monde

Dernière mise à jour: juin 2020 | 3293 visites
123m-vr-bed-slapen-29-4.jpg

news Pendant la phase de rêve, le cerveau supprime des informations provenant du monde extérieur, comme les bruits d’une conversation. Comment et pourquoi ?

En fait, on pourrait dire que le cerveau protège les rêves. Une équipe française (CNRS) a analysé le sommeil d’un groupe de volontaires, en particulier pendant la phase de sommeil paradoxal, caractérisée par les rêves. Pendant cette phase, l’activité cérébrale est similaire à celle de l’éveil, sauf que le corps est entièrement paralysé, à l’exception des yeux qui bougent durant les rêves.

Pour étudier comment le « cerveau rêveur » interagit avec le monde extérieur, les chercheurs ont fait écouter aux dormeurs des histoires en français mélangées à une langue dénuée de sens. En combinant l’électro-encéphalogramme (EEG) et une technique de machine learning (apprentissage informatique automatique), ils ont confirmé que le cerveau endormi continue à réagir à ce qui se passe autour de lui. Ils démontrent aussi que lors de la phase de sommeil léger, le cerveau privilégie la parole qui a du sens. Mais celle-ci est au contraire activement filtrée durant les phases de mouvement des yeux lors du sommeil paradoxal.

« Ainsi, notre cerveau dormant peut sélectionner les informations du monde extérieur et les amplifier ou les supprimer de manière flexible selon qu’il est plongé ou non dans un rêve », expliquent les spécialistes. Ils supposent que ce mécanisme permet au cerveau de protéger la phase de rêve, nécessaire à l’équilibre émotionnel et à la consolidation des apprentissages de la journée.

Voir aussi l'article : Vidéo - Vous souvenez-vous de vos rêves ?

Source: Current Biology (www.cell.com/current-biolog)
publié le : 13/06/2020 , mis à jour le 12/06/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci