ad

Energie et bien-être : et si on montait plus souvent les escaliers ?

Dernière mise à jour: janvier 2021 | 3169 visites
123m-trap-4-1-21.jpg

news L’exercice physique est important pour la santé physique et mentale. Mais les activités du quotidien le sont aussi, en particulier pour le bien-être.

On parle d’activités physiques non sportives, comme simplement marcher ou monter les escaliers. En fait, tous ces comportements qui constituent l’essentiel des sollicitations physiques au quotidien. La relation entre l’exercice physique de type sportif (course à pied, vélo…) et la santé mentale a été largement étudiée, mais c’est beaucoup moins le cas pour les activités non sportives.

Pour la santé physique et mentale

Une équipe allemande (Institut de technologie de Karlsruhe) s’est penchée sur le sujet. Des adultes en bonne santé générale ont intégré cette expérience, durant laquelle les chercheurs ont enregistré les activités du quotidien (par capteurs de mouvements), interrogé les participants sur leur sentiment de bien-être (évaluation subjective), et procédé à un examen du cerveau par imagerie médicale (scanner).

Le résultat met en évidence « une association spécifique » entre les activités du quotidien et le bien-être, qui est ressenti comme bien plus positif lorsque la personne « bouge ». Concernant le cerveau, les spécialistes observent un lien avec une région précise, le cortex cingulaire antérieur subgénual (CCAS), déjà connu pour son rôle majeur de régulateur émotionnel. On sait ainsi que son volume diminue de manière significative chez les patients dépressifs ou bipolaires. Et par rapport à cela, les auteurs constatent notamment que ce sont les personnes présentant un CCAS de faible volume qui bénéficient le plus, en termes de regain d’énergie et de bien-être, d’une augmentation des activités quotidiennes non sportives.

Autrement dit, à la fois pour la santé physique (tout mouvement est bon à prendre) et mentale, il est utile de bouger davantage au quotidien, par exemple, et tout simplement, en prenant plus souvent les escaliers plutôt que l’ascenseur.

Voir aussi l'article : Bien dans sa tête, bien dans son corps : comment y arriver ?

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub