Arrêter de fumer avant et après une opération

Dernière mise à jour: février 2012 | 13109 visites
sigaret-in-2-170-.jpg

news En cas d’intervention chirurgicale programmée, il est impératif que le patient arrête de fumer au moins six semaines avant l’opération, et entre six semaines à trois mois après. L’idéal étant, évidemment, de ne plus recommencer !

Cette recommandation a été formulée à l’occasion d’un congrès de la Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique, qui a réuni plusieurs milliers de chirurgiens, d’infirmières ou de kinésithérapeutes. Le verdict est sans appel : une chirurgie sans tabac assure deux fois moins de complications postopératoires, comme les problèmes de cicatrisation ou les infections, qui engendrent une augmentation sensible de la durée d’hospitalisation, mais peuvent aussi se traduire par un risque de mortalité accru. « Il faut absolument que les fumeurs prennent conscience de cette réalité », a précisé le Dr Jacques Caton, président du congrès. « Nous disposons de moyens pour aider au sevrage tabagique. Les professionnels de la santé sont là pour accompagner ces personnes ».


publié le : 18/03/2011 , mis à jour le 20/02/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci