Tendinite : la cortisone soulage, mais…

Dernière mise à jour: janvier 2011 | 19388 visites
inspuit-schoud-170_01.jpg

news L’injection de cortisone constitue l’un des recours destinés à soulager une tendinite. Selon une étude réalisée par des médecins australiens, qui en publient les résultats dans la revue médicale The Lancet, ce traitement risque d’avoir l’effet inverse de celui escompté, en retardant notablement la guérison.

Les chercheurs ont passé en revue une quarantaine d’essais cliniques, qui ont regroupé, au total, quelque 2.500 patients souffrant de tendinite localisée en divers endroits. S’ils concèdent que les injections de cortisone s’accompagnent d’un soulagement à court terme de la douleur, ils notent cependant qu’elles engendrent des effets néfastes sur la durée. Ainsi, en cas de tendinite du coude, le taux de guérison, à un an, est inférieur de 21% parmi les patients traités à la cortisone, par rapport à ceux qui n’en ont pas reçu. Les risques d’échec augmentent parallèlement au nombre d’injections administrées. L’impact est surtout manifeste chez ceux qui souffrent d’un « tennis elbow », mais est également identifié si la tendinite affecte l’épaule ou le tendon d’Achille. Conclusion : la cortisone apaise, mais n’aide pas à la guérison, que du contraire. Les chercheurs recommandent donc la mise en œuvre d’autres alternatives, comme l’acide hyaluronique ; et, surtout, la physiothérapie.


publié le : 16/02/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci