Ménopause : les antidépresseurs contre les bouffées de chaleur

Dernière mise à jour: novembre 2013 | 10076 visites
vr-ouder-menop-psych-170_400_10.jpg

news L’administration d’un antidépresseur (l’escitalopram) chez les femmes ménopausées souffrant de bouffées de chaleur semble s’accompagner d’une atténuation sensible de ces troubles, révèle une étude américaine.

Ces recherches ont été conduites par une équipe de l’Université de Pennsylvanie. Un panel de quelque deux cents femmes ménopausées se plaignant de bouffées de chaleur a été constitué. Durant huit semaines, la moitié s’est vu administrer de l’escitalopram, l’autre un placebo (substance inactive).

La fréquence moyenne quotidienne des bouffées de chaleur s’établissait à 9,8 au début de l’étude. Après deux mois, elle est tombée à 5,25 (-47%) dans le groupe traité par escitalopram, pour 6,43 (-33%) dans le groupe placebo.

A ceci s’ajoute le fait que la sévérité des bouffées de chaleur était sensiblement atténuée chez les femmes sous antidépresseur, par rapport à celle qui n’en avaient pas bénéficié. Les participantes sous escitalopram ont d’ailleurs manifesté le désir de poursuivre cette thérapie, considérant l’amélioration notable de leur état. Ajoutons qu’à l’arrêt de traitement, les bouffées de chaleur reprennent rapidement leur rythme antérieur.

Source: JAMA (http://jama.jamanetwork.com)
publié le : 29/07/2011 , mis à jour le 08/11/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci