Cancers du sein et du côlon : et si on marchait un peu ?

Dernière mise à jour: février 2016 | 5149 visites
123-wandelen--schoen-fitn-170_10.jpg

news Pratiquer une activité physique étalée sur deux heures et demie par semaine joue un rôle essentiel dans la prévention du cancer, en particulier du sein et du côlon, affirme l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Selon l’OMS, près d’un quart des cancers du sein et du côlon pourraient être évités par une activité physique modérée, pratiquée environ 150 minutes par semaine. « Un tel objectif est la portée de tous, et correspond à une demi-heure d’effort relativement soutenu, comme la marche, cinq jours par semaine », explique Tim Armstrong, responsable du département des maladies chroniques et de promotion de la santé à l’OMS.

Le rôle de l’activité physique dans la prévention de ces deux types de cancer a été démontré scientifiquement, mais les experts considèrent qu'il est également important dans de nombreuses autres formes de cancer, même si les données actuelles sont encore insuffisantes. Le manque d’activité physique est reconnu par l’OMS comme l’un des facteurs de risque majeur de décès.


publié le : 14/05/2011 , mis à jour le 09/02/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci