ad

Chauve jeune ? Attention au cancer de la prostate !

Dernière mise à jour: février 2016 | 6089 visites
kaal-hhofd-170_400_04.jpg

news Le fait de présenter une calvitie précoce doublerait le risque de développer un cancer de la prostate plus tard dans l’existence.

Les recherches ont été conduites par une équipe de l’Institut Cochin (Paris) auprès de quelque 700 hommes chauves, d’un âge avancé, répartis en deux groupes : les uns traités pour un cancer de la prostate, les autres en bonne santé. Le résultat est saisissant, puisqu’il est apparu que ceux qui souffraient d’un cancer prostatique étaient deux fois plus nombreux à avoir été confrontés à une calvitie très précoce, intervenue vers l’âge de 20 ans. Autrement dit, le fait de devenir chauve étant jeune double le risque de cancer de la prostate. Lorsque la perte de cheveux survient plus tard, vers 30 ou 40 ans, le risque revient à des valeurs normales.

En cause ? Certainement des facteurs génétiques, encore qu’ils soient mal définis. Comme l’observe le Pr Philippe Giraud, coordinateur de cette étude, une calvitie précoce pourrait être considérée comme « un facteur de risque aisément identifiable » de développer plus tard un cancer prostatique. Les médecins proposeraient à ces messieurs un suivi ciblé.


publié le : 28/04/2011 , mis à jour le 11/02/2016
ad
pub