Ampoules économiques : alors, danger ou pas danger ?

Dernière mise à jour: avril 2011 | 3903 visites
spaarlampen-vuilbak-170_400_04.jpg

news L’Observatoire bruxellois de la consommation durable (un partenariat entre le Crioc et Bruxelles Environnement) fait le point sur les risques liés à l’utilisation des ampoules économiques. La conclusion est rassurante, mais des précautions s’imposent.

Tout est parti, en fait, d’une étude publiée par le Centre français de recherche et d’information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques. Deux risques étaient mis en évidence : les champs électromagnétiques produits par les ampoules économiques, et leur contenu en mercure.
Concernant les champs électromagnétiques, l’Observatoire bruxellois de la consommation durable indique qu’une série de recherches ont été conduites, depuis, dans plusieurs pays (dont la Belgique), et concluent que les lampes économiques produisent des champs électromagnétiques dont les fréquences sont de l’ordre de celles produites par une table à induction ou par un écran à tube cathodique. « Cela signifie que les précautions à prendre lors de l’utilisation de ces lampes ne diffèrent pas de celles préconisées lors de l’utilisation de ces autres appareils ».

A propos du mercure, « s’il est vrai qu’il s’agit d’un produit très toxique, les quantités dans les ampoules sont faibles, et ce n’est qu’en cas de brisure qu’il pourrait présenter des risques » (il est alors conseillé de bien aérer la pièce), d’ailleurs limités par les ampoules à double enveloppe. Celles-ci protègent en outre contre l’exposition aux ultra-violets. Conclusion de l’Observatoire : « Il est important d’acheter et d’utiliser ces lampes de manière responsable. Il faut notamment vérifier qu’il s’agit bien d’une ampoule à double enveloppe, et respecter les distances de sécurité – cinq à dix centimètres – lors de l’utilisation ».


publié le : 22/04/2011 , mis à jour le 20/04/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci