Le massage thaïlandais à portée de main

Dernière mise à jour: avril 2011 | 7344 visites

dossier Considéré comme la plus ancienne thérapie de base pratiquée sur le corps, le massage thaïlandais stimule les organes internes et renforce le système immunitaire, en alliant les bases du yoga à celles du massage.
Né voilà près de deux mille cinq cents ans, à la suite de l’arrivée en Thaïlande de moines bouddhistes venus d’Inde, le massage thaïlandais est une pratique réputée pour ses vertus thérapeutiques. Il consiste en une série d’étirements et de pressions effectuées sur les lignes d’énergie que les Chinois appelent “méridiens”.

cosm-vr-200.jpg
Il s’effectue généralement au sol sur une sorte de tatami, avec des vêtements assez souples, et à sec, c’est-à-dire sans huiles.

Une à deux heures de séance

Ce type de massage n’est pas conseillé aux personnes qui viennent de manger, aux femmes enceintes ou encore à celles qui souffrent d’hypertension artérielle. Néanmoins, pas de panique: il n’a rien de dangereux! En cas de douleur éventuelle, le masseur tentera d’appuyer moins fort sur les points sensibles. Le masseur utilise ses pieds, les paumes de la main, les genoux ou encore les coudes, parfois en massant, parfois en tapotant et parfois en étirant les membres selon un rituel à chaque fois presque identique. Il commence par les pieds, puis les jambes, les mains, le dos et enfin la tête. Le massage thaïlandais est ainsi considéré comme une méthode complète pour équilibrer le corps d’un point de vue spirituel, émotionnel et mental. En plus de libérer le stress, il renforcerait le système immunitaire, stimulerait les organes internes, éliminerait les toxines et serait bénéfique pour les articulations, tout en favorisant la circulation sanguine et lymphatique.

Dans la première école de massage de Thaïlande

Nous avons eu l’occasion de pousser les portes de la première école moderne de massage en Thaïlande, installée à quelques centaines de mètres du célèbre temple Wat Po, en plein cœur de Bangkok. Créée en 1955, cette école plutôt austère accueille, pendant toute l’année, des étudiants du monde entier (environ mille étudiants par mois passent par cet institut) venus pour apprendre les rudiments du massage thaïlandais. Neuf types de formations y sont proposés, dont un cours sur les positions des mains sur le corps, un cours de massage thérapeutique, un cours de massage des pieds et même un cours spécifique de massage pour les enfants ou les femmes enceintes. Une formation d’une à deux semaines permet déjà aux étudiants d’en pratiquer les bases. Mais pour devenir professionnel, une formation complète de deux ans est conseillée. On y apprend ainsi autant l’aspect théorique (cours d’anatomie, par exemple) que pratique. À l’issue de la formation, l’étudiant reçoit un diplôme reconnu par les autorités thaïlandaises. Sachant qu’en Belgique, aucune autorité ne décerne de diplôme de massothérapie, une formation poussée à l’école de Wat Po, par exemple, assure donc un crédit certain au masseur.

ADRESSES UTILES

Pour apprendre à masser
Tradition massage
102 avenue Émile de Beco 1050 Bruxelles
Tél. 02 734 14 11
www.traditionmassage.com
Initiation: 220€ pour un forfait de 12heures.

Cours à domicile donnés par des professeurs de massage thaï
www.lemassagethai.com
Prix: 30€ pour 1heure.

Pour se faire masser
Aspria
71B avenue Louise 1050 Bruxelles
Tél. 02 610 40 66
www.aspria-avenuelouise.be
Prix: 105€ pour 1heure.

Château de Limelette
87 rue Charle Dubois 1342 Limelette
Tél. 010 42 19 50
www.chateau-de-limelette.be
Prix: 60€ pour 50minutes.

Source: Géry Brusselmans
publié le : 20/04/2011 , mis à jour le 20/04/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci