Les végétariens protégés contre la diverticulose

Dernière mise à jour: août 2012 | 3772 visites
menu-groent-vegetar-170_400_09.jpg

news Une alimentation de type végétarien et une forte consommation de fibres sont associées à un moindre risque d’hospitalisation et/ou de décès liés à une diverticulose.

Les résultats de cette étude sont relayés par la revue française « Le Quotidien du Médecin ». Des chercheurs britanniques ont suivi un panel de quelque 50.000 hommes et femmes, vivant en Angleterre ou en Ecosse. Au cours d’une période s’étalant sur un peu plus de onze ans, 812 cas de diverticulose (avec hospitalisation et/ou décès) ont été recensés.

Rappelons que la diverticulose se manifeste par la formation de sortes de hernies (diverticules) sur la muqueuse intestinale.

Après ajustement d’une série de variables, il est apparu que les végétariens bénéficient d’une réduction de 31% du risque de diverticulose, par rapport aux consommateurs de viande. Une association a également été observée en fonction de l’apport en fibres : les sujets dans le quintile le plus élevé (plus de 25,5 grammes par jour pour les femmes et plus de 26,1 g/j pour les hommes) présentaient un risque réduit de 41% par rapport au quantile le plus bas (moins de 14 g/j, pour les hommes comme pour les femmes).
Les auteurs en concluent donc que « une alimentation de type végétarien et un apport élevé en fibres sont tous les deux associés à une diminution du risque d’être hospitalisé pour une diverticulose ou d’en mourir ». Ceci étant, ils soulignent que leurs résultats doivent être contrôlés par d’autres grandes études prospectives avant d’énoncer des recommandations diététiques à destination de la population la plus large.


publié le : 14/11/2011 , mis à jour le 10/08/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci