Bas de contention : halte aux idées reçues !

Dernière mise à jour: août 2012 | 11478 visites
ted-kousen-wit_170_400_09.jpg

news Il faut en finir avec une série d'idées reçues à propos des bas de contention.

• Les bas de contention sont très peu féminins.

Faux.

De nombreuses hôtesses de l'air en portent, et c'est pourtant l'une des professions qui continue à incarner le charme féminin. Les voyages en avion et les stations debout prolongées, caractéristiques de ce métier, exposent les femmes (mais aussi les stewards) à des risques d'insuffisance veineuse et de phlébite.

Par ailleurs, les palettes de coloris et de motifs sont de plus en plus vastes.

• Les bas de contention ne permettent pas de porter des sandales ou des chaussures ouvertes.

Faux.

Les mailles sont devenues de plus en plus fines tout en offrant toujours plus de contention. On dirait parfois du voile.

Les bas avec des talons plats permettent de porter des sandales, des chaussures à lanières, sans que l'on paerçoive la démarcation et les coutures.

De même, il existe des bas de contention au pied ouvert sur l'avant permettant le port de chaussures ouvertes en été.

• Les bas de contention compriment systématiquement les orteils avec des douleurs aux doigts de pied, aux ongles incarnés...

Faux, ou en tout cas ce n'est pas inéluctable.

Si des douleurs surviennent, il sera utile de reprendre de nouvelles mesures, et d'ainsi mieux adapter la paire de bas.

• Les personnes qui souffrent d'un hallux valgus ne peuvent pas mettre de bas de contention.

Faux.

Des modèles spécifiques disposent d'une pointe spécialement conçue à cet effet, dépourvue de couture horizontale à hauteur des orteils. Ces bas présentent une couture plate sous le pied.


publié le : 05/11/2011 , mis à jour le 28/08/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci