ad

Quand la femme est fertile, l’homme soigne son langage !

Dernière mise à jour: mai 2012 | 6174 visites
tek-koppel-spreken-170_400_12.gif

news Etonnante expérience, qui montre que l’homme a tendance à modifier la structure de ses phrases lorsqu’il dialogue avec une femme en période de fécondité.

Les hommes font preuve de davantage de « créativité », en fait, dans l’espoir… instinctif d’augmenter leurs chances de séduire la partenaire. C’est du moins l’hypothèse avancée par ces chercheurs de l’université de Floride, qui contribuent ainsi à mieux cerner le rôle de la communication verbale dans l’approche amoureuse.

Dans le cadre d’une expérience plutôt originale, ils ont confronté un groupe d’une centaine de jeunes hommes à des demoiselles aux différents stades du cycle (aucune ne prenait la pilule). Les rencontres se sont déroulées en vis-à-vis, et à distance assez rapprochée. Les unes et les autres ont été invités à décrire - à tour de rôle (la femme d’abord), en une phrase, et en utilisant une grille verbale particulière – une série de photos.

Résultat (détaillé dans la revue « PLoS One ») : lorsque la dame est féconde, l’homme a tendance à utiliser une structure de langage qui s’éloigne de celle de son interlocutrice. A l’inverse, hors période de fécondité, on relève une concordance entre les modes d’expression. Un constat qui s’inscrit dans le prolongement d’études antérieures, qui avaient montré que la créativité ou la prise de risques participaient au processus de séduction de la partenaire, dans le but d’accroître les chances d’accouplement. L’instinct de reproduction, en somme.


publié le : 15/05/2012 , mis à jour le 15/05/2012
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci