Infection urinaire : quel test pour le bébé ?

Dernière mise à jour: juillet 2012 | 13497 visites
oz-urine-170_01.jpg

news Le test par bandelette suffit souvent au diagnostic d’infection urinaire chez l’enfant, mais pas chez les nourrissons.

« Chez les nourrissons présentant des signes généraux d’infection (fièvre, vomissements, refus de l’alimentation, etc), une infection urinaire est un diagnostic à envisager. Chez les enfants plus âgés, les signes sont plus évocateurs, notamment douleurs en urinant, mictions fréquentes ou incontrôlées », lit-on dans une récente édition de la revue médicale « Prescrire ».

Le diagnostic de référence d’une infection urinaire repose sur l’analyse, en laboratoire, d’un échantillon d’urine. Des bandelettes réactives (en présence de nitrites et de globules blancs) peuvent également être utilisées pour un diagnostic rapide. « Chez les enfants de plus de 2 ans, le diagnostic d’infection urinaire est très probable quand les deux réactions des bandelettes sont positives », poursuit « Prescrire ». Et « quand une seule réaction est positive, les performances diagnostiques sont moindres. Quand les deux réactions sont négatives, l’absence d’infection urinaire est très probable, et les analyses urinaires sont alors inutiles ».

Quant aux enfants âgés de moins de 2 ans, « les bandelettes urinaires sont moins performantes. Mieux vaut alors un examen direct des urines au laboratoire d’analyses plutôt que se fier au résultat d’une bandelette ».


publié le : 09/07/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci