ad

Le bruit, c’est mauvais, mais on s’en moque

Dernière mise à jour: juin 2012 | 3421 visites
oor-mp3-170_400_10.jpg

news L’écrasante majorité des jeunes ont conscience que le bruit peut être néfaste pour l’audition, mais cela ne change pas grand-chose à leur comportement.

Ce sondage a été réalisé en France, dans le cadre d’une récente Journée nationale de l’audition, auprès d’un millier d’adolescents et de jeunes adultes, âgés de 13 à 25 ans. La quasi-totalité (96%) indiquent donc savoir qu’un niveau sonore trop élevé peut engendrer des effets (très) nuisibles pour l’audition. Au demeurant, près de la moitié des personnes interrogées indiquent avoir souffert de fatigue, de maux de tête, de douleurs aux oreilles, ou d’avoir présenté des sifflements et des bourdonnements, après une exposition à des bruits intenses (lors d’un concert, dans une discothèque, ou encore après utilisation d’un lecteur MP3).

Et… ? On attend que ça passe, et puis on recommence. Très peu ont consulté un médecin, alors que cette démarche est importante pour établir la nature et l’ampleur du trouble, et organiser une prise en charge adaptée. Inutile de dire que le laisser-aller peut entraîner des séquelles auditives sérieuses.


publié le : 20/06/2012 , mis à jour le 18/06/2012
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci