ad

Enfants hyperactifs : du sport et en équipe

Dernière mise à jour: septembre 2012 | 6903 visites
123-logo-adhd-170_08.jpg

news La pratique régulière d’un sport d’équipe améliore un éventail de comportements et de fonctions chez l’enfant présentant un TDAH.

Claudia Verret (université de Montréal) estime d’ailleurs qu’un programme d’activité physique adapté devrait faire partie intégrante de la prise en charge de l’hyperactivité, en soutien de la thérapie cognitivo-comportementale. Certes, reconnaît-elle, elle a procédé sur un groupe assez restreint d’enfants, mais les résultats d’en demeurent pas moins très encourageants.

Durant environ trois mois, une dizaine de mômes avec TDAH ont participé, à raison de trois fois 45 minutes par semaine, à des séances de sport collectif, comme le basket ou le foot. Leur évolution a été comparée à un groupe d’enfants TDAH qui n’ont pas participé à ce genre d’activités. Avant et après le programme, les jeunes ont été soumis à une batterie de tests neuropsychologiques ; alors qu’il a été demandé aux parents et aux enseignants d’exprimer leurs impressions.

Un effet positif « majeur » du sport collectif a été mis en évidence, souligne Claudia Verret ; et ceci tant en ce qui concerne les comportements impulsifs, que les problèmes d’attention, de performances motrices ou de sociabilité. Elle considère dès lors que ce type d’encadrement pourrait bénéficier de manière notable à ces enfants.


publié le : 03/09/2012 , mis à jour le 02/09/2012
ad
pub