ad

Devient-on moins méfiant avec l’âge ?

Dernière mise à jour: mars 2013 | 2441 visites
hulp-huish-senior-ouder-vrouw-170_400_09.jpg

news Les systèmes d’alerte faiblissent avec l’âge, expliquent ces chercheurs américains.

Ils rappellent d’abord qu’aux Etats-Unis, la majorité des victimes de fraude financière sont âgées de plus de 65 ans. Question : cela est-il dû au fait qu’au fur et à mesure que l’âge avance, nous avons tendance à faire davantage confiance, ou, pour le dire autrement, que la capacité de méfiance s’estompe ?

Une équipe de l’université de Californie (Los Angeles) a conduit une expérience assez instructive, en s’intéressant aux traits du visage. Deux groupes ont été constitués : une centaine de volontaires âgés de 55 à 84 ans et une trentaine de participants âgés de 20 à 42 ans. Tous ont été confrontés aux mêmes photographies, avec des expressions faciales censées inspirer la confiance, la neutralité ou la méfiance. L’activité cérébrale était observée par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf).

Le résultat indique que les visages neutres ou inspirant la confiance ont été identifiés de manière similaire dans les deux groupes. Par contre, les plus âgés sont bien plus susceptibles de classer des visages « douteux » dans les catégories « neutre » ou « confiance ». Pourquoi ? L’IRM fonctionnelle montre qu’une région spécifique du cerveau, l’insula antérieure (notamment associée à la perception, à la conscience et aux émotions), est beaucoup plus active chez les sujets jeunes lorsqu’ils sont confrontés à un visage peu digne de confiance.

Selon les auteurs, ce système d’alerte semble en partie déconnecté chez les plus âgés (à tout le moins pour une partie d’entre eux), qui auraient dès lors tendance à moins se méfier...

[Source : PNAS]


publié le : 23/03/2013 , mis à jour le 22/03/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci